Aller au contenu principal
  • Deutsch
  • English
  • français
  • Español
  • Italiano
  • Nederlands
  • Allemagne

    Allemagne

    (EUR €)

  • Australie

    Australie

    (AUD $)

  • Autriche

    Autriche

    (EUR €)

  • Belgique

    Belgique

    (EUR €)

  • Bulgarie

    Bulgarie

    (BGN лв.)

  • Canada

    Canada

    (CAD $)

  • Chypre

    Chypre

    (EUR €)

  • Corée du Sud

    Corée du Sud

    (KRW ₩)

  • Croatie

    Croatie

    (EUR €)

  • Danemark

    Danemark

    (DKK kr.)

  • Émirats arabes unis

    Émirats arabes unis

    (AED د.إ)

  • Espagne

    Espagne

    (EUR €)

  • Estonie

    Estonie

    (EUR €)

  • États-Unis

    États-Unis

    (USD $)

  • Finlande

    Finlande

    (EUR €)

  • France

    France

    (EUR €)

  • Grèce

    Grèce

    (EUR €)

  • Hongrie

    Hongrie

    (HUF Ft)

  • Irlande

    Irlande

    (EUR €)

  • Israël

    Israël

    (ILS ₪)

  • Italie

    Italie

    (EUR €)

  • Japon

    Japon

    (JPY ¥)

  • Lettonie

    Lettonie

    (EUR €)

  • Lituanie

    Lituanie

    (EUR €)

  • Luxembourg

    Luxembourg

    (EUR €)

  • Malaisie

    Malaisie

    (MYR RM)

  • Malte

    Malte

    (EUR €)

  • Norvège

    Norvège

    (EUR €)

  • Nouvelle-Zélande

    Nouvelle-Zélande

    (NZD $)

  • Pays-Bas

    Pays-Bas

    (EUR €)

  • Pologne

    Pologne

    (PLN zł)

  • Portugal

    Portugal

    (EUR €)

  • R.A.S. chinoise de Hong Kong

    R.A.S. chinoise de Hong Kong

    (HKD $)

  • Roumanie

    Roumanie

    (RON Lei)

  • Royaume-Uni

    Royaume-Uni

    (GBP £)

  • Singapour

    Singapour

    (SGD $)

  • Slovaquie

    Slovaquie

    (EUR €)

  • Slovénie

    Slovénie

    (EUR €)

  • Suède

    Suède

    (SEK kr)

  • Suisse

    Suisse

    (CHF CHF)

  • Tchéquie

    Tchéquie

    (CZK Kč)

Chute de cheveux et thyroïde : TOUTES LES INFORMATIONS

Haarausfall Schilddrüse

En matière de chute de cheveux, la thyroïde est souvent l’un des « suspects habituels ». L’hypothyroïdie et l’hyperthyroïdie peuvent se manifester par une structure capillaire fragile et une perte de cheveux accrue. Cet article vous fournira des informations précieuses sur les liens entre la fonction thyroïdienne et la santé des cheveux ainsi que sur les mesures que vous pouvez prendre.

Thyroïde et cheveux : le lien

La thyroïde, un petit organe en forme de papillon situé dans le cou, joue un rôle déterminant dans la production d'hormones thyroïdiennes. Ces hormones ont divers effets sur notre corps, notamment :

  • L'expansion des vaisseaux sanguins
  • La régulation de la pression artérielle
  • L’activation du tissu conjonctif et du métabolisme des graisses
  • La croissance cellulaire

Comme la thyroïde affecte également la peau, et donc les cheveux et les ongles, un déséquilibre peut entraîner des changements visibles. Les hormones thyroïdiennes triiodothyronine (T3) et thyroxine (T4) jouent un rôle crucial car elles ont un effet direct sur les cellules formant les cheveux.

Perte de cheveux due à une thyroïde sous-active (hypothyroïdie)

L'hypothyroïdie survient lorsque la thyroïde produit moins d'hormones que nécessaire. Le ralentissement du métabolisme qui en résulte peut provoquer de nombreux symptômes, notamment :

  • Gain de poids
  • Fatigue et épuisement
  • Troubles circulatoires
  • Réflexes ralentis
  • dépression
  • Chute de cheveux

Perte de cheveux due à une thyroïde hyperactive (hyperthyroïdie)

À l’opposé, l’hyperthyroïdie se caractérise par une surproduction hormonale. Les conséquences peuvent inclure un amincissement des cheveux et une chute diffuse des cheveux.

Que faire en cas de dysfonctionnement thyroïdien causé par la chute des cheveux ?

Un diagnostic complet, comprenant une formule sanguine complète et un statut hormonal, peut fournir des informations. Si le diagnostic est confirmé, un traitement médicamenteux suit généralement. Il convient de noter que certains médicaments contre l’hyperthyroïdie peuvent eux-mêmes provoquer une chute des cheveux.

Mes cheveux vont-ils repousser ?

Heureusement, la perte de cheveux causée par un dysfonctionnement thyroïdien est souvent réversible. Avec le bon traitement, la chute des cheveux peut être stoppée et leur croissance peut être favorisée. Il faut cependant être patient car les cheveux ne poussent que d’environ 1 à 1,5 cm par mois. En cas de chute de cheveux diffuse, un médicament spécialisé contre la chute des cheveux peut également avoir un effet de soutien.

Conclusion

Si vous souffrez de chute de cheveux et soupçonnez un dysfonctionnement thyroïdien, il est important de le faire vérifier par un médecin. Un traitement personnalisé peut non seulement améliorer votre santé globale, mais également renforcer vos cheveux et stimuler une nouvelle croissance. KÖ-Hair est à vos côtés avec des conseils compétents et des produits spécialisés pour entretenir et renforcer vos cheveux